Nous nous étions quittés en novembre après l’ouverture d’une brèche importante qui consisterait à utiliser les collages de Noëlle Deffontaines  photographiés puis projetés sur son corps dansant. Les photos de travail faites  à l’époque se sont révélées être des objets artistiques tout à fait présentables… Que nous avons présenté, ici, sur le site de Noëlle puis à quelques collègues…

Une sollicitation est arrivée pour exposer certaines de nos images dans le cadre de l’exposition Arte Botanica qui aura lieu dans le Domaine départemental de La Roche Jagu, en Côtes-D’Armor, du 11 mai au 6 octobre 2019. Nous avons donc centré nos recherches autour de la série Anatomie Végétale de Noëlle et avons dérivé vers l’utilisation de véritables éléments botaniques pour nos productions photographiques. Voici ci-dessous quelques-uns de ces travaux.

Il nous est également demandé une performance dansée qui sera présentée les 18 et 19 mai dans le contexte de cette même exposition. Et pour cela, nous travaillons à partir de  projections vidéo de matières végétales dessinées ou photographiées. Là aussi les recherches sont actives et les 2 résidences qui se sont déroulées en janvier au Logelloù ont permis de résoudre la plupart des points techniques. Rendez-vous est pris en fin février, dans le studio de Noëlle pour passer à l’étape d’écriture de cette performance et réaliser de nouvelles photos.