Toco la Toccata

Solo pour bandonéon et Logelloop

Du castillan tocar, ‘jouer’, et de l’italien toccata, ‘jouée’.

En français contemporain, une toccata est une pièce de musique de forme libre, composée généralement pour un instrument à clavier.DSC_6249 (©Camille Simon)

Toco la Toccata est une pièce pour bandonéon et transformation informatique en temps réel.

Philippe Ollivier est à la fois le compositeur de la musique, son interprète et le concepteur du logiciel Logelloop qui est utilisé pour la production des sons électroniques. La programmation informatique fait dans ce cas partie intégrante de la composition musicale. Les contrepoints sont assurés par l’ordinateur, qui assure même parfois une part d’improvisation!

Philippe Ollivier utilise également un système d’analyse 3D de l’image de ses mains pour commander l’ordinateur, comme on utilise un Theremin. Le traitement sonore est alors très proche d’une forme de sculpture du son, l’interprète va jusqu’au plus profond de la matière organique sonore.

Dans cette pièce musicale jubilatoire, on se pose la question si une machine peut en temps réel composer des contrepoints qui viendront enrober les improvisations jouées au bandonéon. Plus que jamais au centre du son (diffusé en hexaphonie), le spectateur est en apesanteur dans une vague sonore, un jeu d’improvisation savamment orchestré entre le musicien et la machine.

 

Tout public à partir de 6 ans
Concert possible dans le Sonophore, en salle, en plein air
Diffusion du son possible en Quadriphonie, Hexaphonie ou Octophonie (selon les cas)
Durées possible : 20 mn / 30 mn / 45 mn / 1 heure

 

« Un espectáculo casi de música de cámara con bandoneón y electroacústica » – « Presqu’un spectacle de musique de chambre avec un bandonéon et de l’électronique » (El diario NTR – Guadalajara)

 

 

Ci-dessus, un extrait de l’émission Tracks (sur Arte) du dimanche 14 septembre 2014. À partir de 6 minutes 29, il y est question de Logelloop et l’on peut entendre de courts extraits de Toco la Toccata.

 

DSC_6261 (©Camille Simon)

Ci-dessus Toco la Toccata juillet 2015 dans le parc du château de la Roche Jagu. Les enceintes ne sont pas visibles sur la photo, car elles sont disposées sous la forme d’un très grand cercle qui enveloppe le public.

 

Pour voir le Reportage officiel aux RIAS à Quimperlé (Le fourneau, 2015)

1 Comment

  1. Elizabeth Duron O.

    La primera vez que te escuché en el Centro nacional de las artes ( CENART ) he de admitir que no te conocía. En México no se da mucho la difusión de música de bandoneon. Aquí casi no tenemos conciertos de músicos que se dediquen a esto , si tenemos de música de orquestas de cámara, rock, electrónica, etc. pero es muy raro escuchar el bandoneon aqui, en Europa supongo que si es más común.

    Me lleno de alegría y emoción escucharte ese dia y al tu tocar le diste un atmosfera increíble al lugar, añadiendo para mejorar el concierto el regalo de la lluvia.

    Considero Que fue un concierto increíble . Gracias por este concierto, fue un regalo Philippe

Laisser un commentaire